En parcourant notre Site, vous acceptez la collecte et l’utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité
close
Réseaux Sociaux

Hôtels et spas : Comment utiliser les données que les plateformes de réseaux sociaux nous fournissent ?

Hôtels et spas : Comment utiliser les données que les plateformes de réseaux sociaux nous fournissent ?

Que faire des fameuses “données” que toutes ces plateformes vous donnent sur votre performance sur les réseaux? Elles sont devenues une ressource de plus en plus essentielle pour les entreprises et ont un impact important sur leurs idées et stratégies (au niveau des réseaux sociaux) ainsi que leurs prises de décisions. Et ces “décisions “ ne sont pas prises uniquement au sein du département marketing, mais dans l'ensemble de l'entreprise.

Chaque entreprise a ses propres stratégies et objectifs en matière d'utilisation de ces données. La vérité est qu'il n'existe pas d'approche unique et correcte; les applications sont illimitées. Cependant, il existe un principe important sur lequel les meilleurs spécialistes du marketing s'accordent : pour tirer le maximum de valeur de vos données, vous devez obtenir une vue d'ensemble de vos données

Vos données PROPRES sont les données provenant du contenu que vous créez et publiez sur les canaux de votre marque. Cela inclut aussi bien le contenu organique que le contenu payant que vous sponsorisez. Votre contenu GAGNE, quant à lui, est constitué des données provenant du contenu vous concernant qui est publié ou créé par d'autres. Il s'agit de ce que les gens disent de vous dans ce vaste monde des réseaux sociaux. Vous avez besoin des deux types de données pour obtenir une image complète, afin de comprendre le "quoi" et le "pourquoi" de vos performances sociales.

-> Aujourd'hui nous allons voir les 10 données les plus essentielles pour la croissance de votre entreprise sur les réseaux sociaux.

A vos marques…prêts…partez !

Les catégories

Quelles sont les données les plus importantes pour vos réseaux? Voici le el famoso “tunnel de vente” qui découpe ces données en 3 catégories

  1. Attirer / visibilité: ces indicateurs permettent de connaître votre public actuel et potentiel.
  2. Engagement : ces mesures montrent comment le public interagit avec votre contenu.
  3. Conversion : ces mesures démontrent l'efficacité de votre engagement social.

Aller, on y va?

2. Données dans la catégorie “Attirer / visibilité”

 Ces données donnent un aperçu de votre public actuel et potentiel.

1. Notoriété de la marque

La notoriété de la marque est l'attention que votre marque reçoit - sur tous les médias sociaux - au cours d'une période de référence, ou d'une période spécifique.

L'attention peut être exprimée par une variété de données de réseaux sociaux, y compris les @mentions, les partages, les liens et les impressions. Les périodes de rapport sont également variables, et durent généralement une semaine, un mois ou un trimestre.

Remarque : un outil de suivi  autre que celles fournies par les plateformes vous aidera grandement à tracer chaque fois que quelqu'un vous mentionne sur les réseaux sociaux, avec ou sans @mention.

2. Taux de croissance de l'audience

Le taux de croissance de l'audience mesure la vitesse à laquelle l'audience de votre marque augmente sur les réseaux. Il s'agit de la vitesse à laquelle vous gagnez des nouveaux abonnés.

Comme l'accès à Internet continue de se développer dans le monde entier, le nombre d'abonnés des marques sur les réseaux sociaux va également augmenter.

Mais la question que vous devriez vous poser n'est pas "Combien de nouveaux abonnés avons-nous obtenus le mois dernier ?" mais plutôt : "À quelle vitesse avons-nous obtenu le nombre net de nouveaux abonnés le mois dernier, et plus rapidement que nos concurrents ?".

3. Portée de publication

La portée des publications indique combien de personnes ont vu ce post depuis sa mise en ligne.

Cette mesure est facile à trouver et encore plus facile à comprendre. Plus important encore, elle permet de prendre des mesures, car elle est influencée par le “timing” (c'est-à-dire quand votre public est-il en ligne ?) et le contenu (c'est-à-dire qu'est-ce que votre public trouve intéressant ?) de votre post.

Vous pouvez donc tester plusieurs stratégies de contenu et d’heures de publication pour trouver celles qui marchent le mieux avec votre entreprise.

3. Données dans la catégorie “Engagement”

Ces chiffres montrent comment les gens interagissent avec votre contenu.

4. Taux d'engagement moyen

Le taux d'appréciation est le nombre d'actions d'approbation (p. ex., j'aime, je préfère) qu'un message reçoit par rapport au nombre total d’abonnés.

Lorsqu'une personne qui vous suit aime ou enregistre l'un de vos publications, elle montre que ce post  a de la valeur pour elle. Savoir quel pourcentage de votre public trouve de la valeur dans ce que vous publiez peut - et devrait - influencer votre contenu à l'avenir.

Remarque : la référence pour cette mesure est différente sur chaque plateforme.

Facebook et Twitter, par exemple, ont généralement des taux d'engagement plus faibles par exemple, 0,5 % à 1 %). Instagram, en revanche, est connu pour ses taux d'engagement relativement élevés (par exemple, 3 % à 6 %).

5. Taux d'amplification

Le taux d'amplification est le rapport entre le nombre de partages par post et le nombre total de followers.

Inventé par Avinash Kaushik, auteur et chef de marketing numérique chez Google, l'amplification est "le taux auquel vos followers s'approprient votre contenu et le partagent à travers leurs réseaux."

En gros, plus votre taux d'amplification est élevé, plus vos followers sont disposés à s'associer à votre marque.

4. Données dans la catégorie “Conversion ”

Ces chiffres démontrent l'efficacité de votre engagement social.

6. Taux de conversion

Le taux de conversion est le nombre de visiteurs qui, après avoir cliqué sur un lien dans votre publication ou publicité, effectuent une action sur une page (par exemple, s'abonner à votre newsletter, télécharger une ressource de contenu réservée, réserver un soin ou un séjour) par rapport au nombre total de visiteurs de cette page.

Un taux de conversion élevé signifie que votre contenu a de la valeur et est convaincant pour le public cible. Du point de vue des réseaux sociaux, c'est le signe que votre post est pertinent par rapport à l'offre. En d'autres termes, il a tenu sa promesse.

Remarque : le taux de conversion d'une publication peut être élevé même si le trafic est faible. Les deux mesures s'excluent mutuellement.

7. Taux de clics (CTR)

Le taux de clics, ou CTR, indique la fréquence à laquelle les internautes cliquent sur le lien d'appel à l'action dans votre post ou publicité.

À ne pas confondre avec d'autres actions d'engagement (par exemple, les partages, les " j'aime ", les commentaires), votre CTR est spécifiquement lié à un lien qui amène le public vers un contenu supplémentaire.

Le suivi du CTR vous donnera des indications précieuses sur le caractère convaincant de votre offre pour le public cible.

8. Taux de rebond

Le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui cliquent sur un lien dans votre message, mais qui quittent rapidement la page sur laquelle ils atterrissent sans effectuer d'action.

Le taux de rebond vous permet de mesurer votre trafic sur les réseaux sociaux - et donc votre retour sur investissement - par rapport à d'autres sources de trafic (par exemple, le trafic d'une publication Facebook par rapport au trafic d'une recherche organique sur Google).

Si votre taux de rebond sur les réseaux sociaux est inférieur à celui d'autres sources, c'est la preuve que vos campagnes de réseaux sociaux ciblent le bon public et, par conséquent, génèrent un trafic de grande valeur.

9. Coût par clic (CPC)

Le coût par clic, ou CPC, est le montant que vous payez par clic individuel sur votre publication sponsorisé sur les réseaux.

Que vous choisissiez de faire de la publicité sur Facebook, Instagram, Twitter ou Linkedin, ne vous concentrez pas sur vos dépenses totales. Regardez plutôt votre CPC. Cela vous aidera à évaluer si votre investissement en attention est efficace ou inutile.

10. Coût par millier d'impressions (CPM)

Le coût par millier d'impressions, ou CPM, est le montant que vous payez chaque fois que mille personnes passent devant votre publication sponsorisée.

Contrairement à une campagne au CPC, un post au CPM n'entraînera pas nécessairement une action. Il ne fera que créer des impressions, des vues. Par conséquent, le CPM est un moyen plus rapide et moins coûteux de tester le contenu et de créer de la lisibilité

Que vous regardiez ces chiffres une fois par mois ou une fois par jour, vos réflexions et vos conversations sur ces données seront plus substantielles - et auront plus d'impact - si vous mettez en avant les données des qui montrent le réel  impact de vos efforts sur les résultats de l’entreprise.

Alors, creusez plus profondément et allez au-delà des données facilement accessibles que tout le monde peut rapporter. Mettez en valeur vos compétences en présentant des analyses des réseaux sociaux qui racontent une histoire, une histoire qui a une valeur intrinsèque pour votre organisation.

Vous travaillerez plus, mais vous repartirez avec plus que la valeur de vos efforts.

PS : vous en avez marre? C’est vrai que les réseaux sociaux et leur gestion peuvent être très ennuyeux et redondants mais, soyez rassuré, vous n'êtes pas seul. Pour beaucoup d'entreprises, tout ce côté “marketing digital” est devenu presque tabou.

Nous, on a fait des réseaux et du marketing notre passion ! Surtout pour tout ce qui est bien être :) Si vous voulez savoir comment vous pouvez vous même vous licencier de ce côté de votre entreprise et vous concentrer sur autre choses (ou allez boire un cocktail aux Maldives) cliquez ici